vendredi 1 janvier 2010

N°17 - Soirée spéciale

L'année 2009 est close.
Hier Monsieur Soleil n'a pas osé se montrer. Une dernière lumière diffuse traversait difficilement d'épais nuages et pour finir l'astre gisait en un abîme mystérieux quelque part à l'ouest.


À vingt heures notre président nous a causé. Certains ne veulent plus entendre son discours... Ils ont tort ! En chef d'état Sarkozi n'est pas bon mais c'est un excellent comédien. Bien que son double des Guignols soit plus plaisant encore, ne boudons pas notre plaisir! Certes, avec l'original nous avons du faire un effort de compréhension et aussi sur nous-même : Traduire la langue de bois de l'hyperprésident ou celle des autres communicants autorisés est un exercice frustrant révélateur de notre condition d'assujettis volontaires, des choix obligés et de notre chance (?) de vivre en «démocratie».
Hier au soir ce n'était pas dur. La taxation carbone serait, parait-il, « en grand danger...» Nous venions justement d'apprendre qu'elle était bidon ! Soyez confiants, braves gens, je vous prépare un autre truc tout aussi bidon pour le 20 janvier ! (Il ne l'a pas dit comme ça mais il faut bien que tout le monde suive.) Il a parlé aussi de bien d'autres choses dont je vous laisse l'interprétation afin de ne pas vous voler votre plaisir!


L'année est terminée et tout va bien, Madame la Marquise ! Copenhague n'aura déçu que ceux qui croient aux miracles. Les enfants pauvres du tiers monde n'ont pas été déçus à Noël car ils n'ont pas la télévision. La bourse a gagné 20% et je suis un gros con avec mes tuiles photo-voltaïques... Bref rien ne change, surtout pas les «réformes», lesquelles consistent à rétablir l'ordre naturel des affaires humaines, un pouvoir bidon et surtout fantoche ne sachant faire moins. Dans l'attente la planète est de plus en plus malade, ce qui n'est pas grave. La fièvre monte, les parasites vont cuire, une autre vie émergera à la prochaine ère...

Ma petite maison ne sera plus, certainement, mais sa liaison auguste, en maîtresse honorée de l'astre du jour, valait bien une histoire qui continuera en 2010 et quelques temps encore. Cette histoire est celle d'un détail qui n'aurait pas d'importance s'il ne faisait pas partie d'un tout, comme chaque pierre fait la citadelle. Energétiquement j'aurais de quoi être content avec un ratio d'auto production de 154% en électricité relevé depuis la pose des nouveaux compteurs. Cette électricité me sert à l'éclairage, au bricolage, à la conservation des aliments, aux cuissons en four, aux lavages en machines, aux divers médias et un tout petit peu au chauffage: ventilateur de la cheminée et usage d'une tronçonneuse électrique. Sachant que le photo-voltaïque n'est pas la seule source d'énergie renouvelable, nous prouvons ainsi que l'effet de serre n'est pas une fatalité ! D'ailleurs, rien qu'avec le projet de co-génération à base de biomasse de la "Cellulose du Pin" (140 MW dont 70 MW électrique), la ville de Biganos sera bientôt largement excédentaire en énergie. Il y a aussi à Biganos six toits solaires inscrits à bdpv.fr donc probablement environ une dizaine et ça part très fort coté projets! Vu d'ici nos problèmes climatiques semblent se résoudre... à condition tout de même de ne pas aller voir tout ce qui passe sous le pont de l'autoroute et qui est assez hallucinant!

Concernant mes tuiles C21, je serais plutôt content parce qu'elles sont belles et qu'elles ont résolu un problème qui m'était particulier. Toutefois finalement je ne les conseille pas, surtout sur le Bassin d'Arcachon : Nos toits manquent de pente pour ces systèmes à recouvrements et le rendement devient déplorable en fin d'année ! Je trouve aussi qu'elles chauffent trop pour être efficaces au moins en été quoique cela ne leur soit certainement pas spécifique. Peut-être sont-elles mieux pour des toitures à la Mansart comme il en existe à Bordeaux ? Oui, certainement sur brisis (partie plus pentue) car elles s'accordent bien aux ardoises et aux tôles nergals comme il en existe en ville. Ces tuiles actives sont probablement très bien surtout en montagne... En fait je n'aurais pas de meilleurs conseil à donner que de bien étudier toutes les solutions possibles où que vous habitiez pour votre toit et surtout de demander son avis à Madame !


Je vous parlerais bientôt d'autres choses. Avant qu'elles ne se présentent trop mal il faut vite que pour cette année 2010 qui commence je vous fasse tous mes voeux !

FIN de "Ma cabane sur le Bassin".

Aucun commentaire :

Publier un commentaire