mardi 1 mai 2007

«En un combat douteux et insensé» n° 9


Aujourd'hui petit retour sur les principes de base. Dans « Coup de Bec » ces principes étaient discutés mais pas mal de questions restent en suspens. C'est le cas de ce nouveau concept dont on parle pas mal dans les salons sans en connaître l'essence , je veux parler de la "décroissance", thème abordé dans « Coup de Bec n° 46 ».

Jeudi dernier, une conférence était offerte par les «Amis du Monde Diplomatique» et Serge Latouche. Ce monsieur étant justement un spécialiste de la décroissance, voire le plus notoire d'entre eux, je me devais d'y assister ! Je me suis donc rendu au "Carré des jalles" de Saint-Médard où était programmé l'exposé de Serge.

Monsieur Latouche est économiste, donc méfiance ! Toutefois, conscient de l'instrumentation d'une science empirique, il ne nia pas ses origines et su, par une présentation et un discourt affable, attirer l'attention d'un auditoire difficile.

«Plutôt que de décroissance nous devrions parler d' "acroissance"» furent ses premiers mots. Derrière se trouve donc essentiellement une remise en cause de la croissance. Serge pense donc comme nous ! Les grands esprits s'étant donc une foi de plus rejoints, la conférence ne fut pas inintéressante pour autant. Particulièrement remarquable, l'approche des partisans de la décroissance présente des originalités souvent pertinentes.

Entre autres choses j'ai noté que notre dépendance à la croissance tourne autour de trois démons, à savoir la publicité, l'obsolescence programmée et le crédit. Une remarque essentielle, déjà intuitivement connue mais présentée sur graphes par serge, concerne cette évidence qu'il n'existerait pas de lien évident entre croissance et qualité de vie et qu'au contraire nous aurions largement dépassé le seuil à partir duquel la croissance est une nuisance.

Pour en sortir des solutions ont été proposés à partir d'un "cercle vertueux"...


Pour conclure, Serge Latouche nous a raconté un rêve : Il est élu président mais se fait assassiner immédiatement !

Et si nous lui parlions de la FEA, de la "France en Action" ?


Actualité:
La ligue des droits de l'homme vient de sortir de sa réserve !
Lire le communiqué


Aucun commentaire :

Publier un commentaire