jeudi 25 juin 2009

Ma cabane sur le Bassin.



Croa s'envoie en l'air
N°10 - C'est l'été ! Monsieur
Soleil dispense ses bienfaits.





Comme annoncé la saison estivale est arrivée un dimanche. Ce matin du 21 juin était beau. Les humains réveillés un peu avant 7h (légale d'été) ont trouvé la maison inondée de lumière, le soleil entrant tout simplement par la porte après un passage entre deux arbres du voisinage. Prenant toute la maison en enfilade ce facétieux trouvait même le moyen d'envoyer des rayons dans le petit bois de l'autre coté de la maison.
Face à la fenêtre d'où ils ressortaient cela produisait une tache de lumière sur quelques feuilles vertes du plus bel effet. Des travaux attendaient Monsieur Soleil, certainement le savait-il et cette mise en jambes était de bonne augure !

- A sept heures et demi 175 Watts étaient injectés sur le réseau électrique. Il y avait encore de la rosée sur les tuiles, ce qui ne semble pas gêner excessivement. À huit heures la puissance montait presque à 500 W et à 9h elle passait
le kW ! Il fallu attendre 11h30 pour dépasser 2 kW mais des cumulus apparurent ça et là... C'est ainsi que vers midi et demi et sous 4 octas (4/8=la moitié du ciel) de nuages mouvants, la puissance variait constamment entre 0,5 et 2,6 kW. Il en fut ainsi une bonne partie de l'après midi. Vers 17h l'entreprenant soleil passé franchement coté Bassin d'Arcachon (c'est à dire à l'Ouest) était plus à l'aise car le ciel y était bleu. La puissance s'établissait plus constante à presque 2kW mais en baisse régulière... Puisqu'à 18h l'onduleur indique 1,1 kW puis seulement 910 W vingt minutes après alors que les ombres approchent. À 19 h elles sont là, concédant au soleil la faculté de fournir encore 330 W, puis 100 à 20 heures et 60 petits Watts à 21h.

Au soir le compteur indiquait 79 kWh ; Pénétrant de ses chauds rayons la passive fiancée, c'est donc 16 kWh qui furent injectés dans le réseau électrique en ce premier jour de l'été.


Treuil ékectrique.

Lundi 22 se présentait identique. Trois octas de cumulus plats matérialisaient ce jeu entre Terre et Soleil dont profitent les voyageurs mais pas les épargnants. Croa se dit alors qu'il pouvait dépenser un de ces kWh gagnés, à savoir une giclée en planeur à l'aide du treuil électrique. Ce fut fait en trente secondes, suivies toutefois de deux heures et demi de ballade.
De retour à la maison il relevait 95 kWh au compteur soit 16 de plus, exactement comme la veille!

Mardi 23 fut sans nuages. Ce troisième jour de l'été sera donc sûrement celui par lequel l'alliance de notre petite maison avec le soleil sera la plus féconde. Au soir le compteur affichait 114 kWh, c'est à dire pour la journée 19 kWh impossibles à battre en effet!

Mercredi 24 s'annonçait aussi sans nuages. Les quelques cumulus isolés apparus vers 16h seulement coté forêt (à l'Est) n'ont pas dû perturber le rendement du système tout comme la durée du jour peut différente de la veille. Monsieur Soleil qui balançait mollement ce jour là 17 kWh sur le réseau commence-t-il déjà à se fatiguer ?

En arrivée, passage de l'ASH25

Aucun commentaire :

Publier un commentaire