mercredi 31 décembre 2014

Offrez mois des vœux !


Remorque maison
Merci "Le Bon Coin" !
Cette série se termine par une leçon de modestie. Même Dieu n'a jamais posé de troisième bosse à un chameau et votre serviteur n'a pas fait mieux que les autres mortels et notamment pas mieux que Marc. (lien ancre). Il se trouve qu'aucun bulleur n'a jamais fonctionné sur une AX. Marc avait triché en chauffant électriquement le sien car il est fort probable que la dépression est trop faible sur ce modèle d'automobile et j'ai dû avoir le même problème...
Plutôt qu'un complément de chauffe au bulleur je pense à une injection d'air, par exemple avec une petite pompe électrique (bullage aquarium). L'énergie nécessaire sera ainsi négligeable contrairement à un chauffage électrique par bougie (solution Marc) et le but étant d'obtenir une vapeur saturée théoriquement en mélange air-vapeur ça ne peut que marcher encore mieux... En tout cas je l'espère! Il faudra notamment veiller à empêcher l'air de refroidir l'eau suite à quoi les bulles seront forcément faites d'air saturé en vapeur (quoique?) mais ce ne sera pas gagné d'avance lorsque je pourrais m'y remettre ! 

Six mois que je n'avais rien publié ! L'année prochaine je vous parlerai de ma boulangerie, où plutôt de mon local pour boulangerie. Le bâtiment va bien plus mal que je ne le croyais, il reste encombré, j'ai dû subir les exigences d'un partenaire candidat boulanger difficile et des désagréments administratifs... Au départ je n'aurais pas cru quelqu'un me prédisant une mise en ré-exploitation pour Noël, tout ça devant être bien vite réglé ! Nous arrivons pourtant en fin d'année et il en reste au moins autant encore à faire...


Et le chameau ? Hé bien il marche sur deux bosses... Et beaucoup trop souvent ! Chaque voyage à Bordeaux, soit deux fois 50 km, me coûte presque quatre litres de gazole. Ce, au mieux vu qu'une AX étant une bien menue bête de somme je dois souvent faire le voyage avec la brave 504 suffisamment ventrue mais bien plus gloutonne et qu'il m'a même fallu parfois atteler de sa nouvelle remorque plate confectionnée en vitesse cet été pour mes travaux à partir d'une épave de caravane ( Merci Le Bon Coin ! ).

 
Donc je pollue comme jamais mais comme vous êtes gentils vous allez me pardonner et même me souhaiter pour 2015 une conclusion rapide dans mes incertains travaux bordelais. Suite à quoi je pourrais laisser plus souvent au garage mes vilaines automobiles et même recommencer à m'occuper d'elles afin de les rendre tolérables : Souhaitez-moi aussi de réussir ça !


 Meilleurs Vœux  2015 !








Aucun commentaire :

Publier un commentaire