dimanche 21 janvier 2007

«En un combat douteux et insensé» n°2



C
ette semaine j'
étais en Charente. Nous sommes au coeur de l'hiver mais Il ne faisait pas vraiment froid dans le coin... Surtout pas à l'intérieur ! Il faisait même plutôt chaud dans les bureaux, chaud à l'hôtel et, surtout très chaud au restaurant... Pour autant les Charentaises restèrent bien couvertes à table. Heureusement, quelques dames du groupe venant d'ailleurs surent offrir quelques décolletés de circonstance à ces messieurs venus transpirer en ce coin de la France profonde où l'eau fraîche est appréciée en toutes saisons.

Tout en dégustant mes huîtres sans saucisse avec je restais dubitatif. Pauvres charentais ! Lorsque viendra le temps de l'énergie chère et des privations, ce sera très dur pour eux !
________________

Parfois, ce n'est pas d'Internet que viennent les révélations. Dernièrement la chaîne de télévision Arté a osé nous révéler que l'Amérique blanche peut être profondément méchante et que les institutions australiennes sont racistes. Les soldats noirs des années quarante n'ont pas tout comprit mais nous si ! Ces pauvres noirs n'avaient même pas le droit de regarder une femme et le lynchage ne choquait personne et surtout pas la police militaire américaine (MP), souvent carrément complice voire actrice !

Apothéose en fin de semaine avec un non-lieu pour le tueur de Canelle (!) , dernière maman ourse de souche pyrénéenne... Mais que fait le gorille ? Quoique je verrais bien le juge copuler plutôt avec les MP, ils se ressemblent tellement !

________________

Finalement, elles étaient excellentes ces huîtres sans saucisse pour celui qui sait comment sont élevés nos cochons (Cliquer ici pour savoir.)

Merci aux Charentais qui, sans faire exprès m'ont offert

enfin un peu de douceur dans ce monde de brutes !

Aucun commentaire :

Publier un commentaire