mercredi 20 juin 2007

«En un combat douteux et insensé» n° 13 (message du malheur)
Pas de message ici la semaine dernière mais un sur le site. Logique puisque je m'étais auto-réquisitioné l'index pour ces putains d'élections. Pour qu'il en reste quelque chose et pour les amis... Hop, un petit coupé-coller ver le blog et voilà !
(Comme c'est pas joyeux-joyeux, je vous promet quand même de passer vite à autre chose.)
______________________________________
Biganos, le 11 juin 2007,

« Nous tenons à saluer le geste citoyen de ceux qui ont osé nous faire confiance. Qu'ils sachent qu'ils sont en nombre significatif. Celà permet au moins de ne pas désespérer même si une majorité écrasante croit que tout va bien, que l'avenir est rose et qu'il faut donc continuer la politique actuelle et se contenter des partis en place et de leurs notables.

Nous avons encore du travail pour arriver à faire que le citoyen lamda ouvre un peu les yeux. Nous sommes, donc, si peu nombreux qu'il faudra que tous s'impliquent. Diffusez dès maintenant autour de vous l'information différente que vous seuls avez réussi à appréhender et...

Croa déçu

N'oubliez pas la France en Action ! Fréquentez au moins son site internet!

Les médias dominants avaient si bien vu l'espoir potentiel que nous portions qu'ils ont fait, (et fort efficacement fait), ce qu'il fallait pour nous détruire en nous présentant comme des opportunistes vénaux voire comme célant une secte au sein de notre rassemblement. Ces médias ne vont pas, du jour au lendemain nous dérouler le tapis rouge réservé plutôt à monsieur Sarkozi. Seul le téléphone arabe et l'Internet peuvent maintenant constituer la contre-désinformation porteuse d'avenir. Nous pouvons aussi espérer des événements révélateurs des vérités que nous n'arrivons pas à diffuser. Bref, continuons de croire à l'intelligence (laquelle n'existe pas mais bon, il faut bien croire parfois encore à quelque chose.)


Amis humains, je vous embrasse et n'oublie pas les petits compagnons à plumes et à poils qui vous entourent et ne comprennent rien à tout ça. »

Aucun commentaire :

Publier un commentaire