dimanche 6 juillet 2008

"La vie continue" n° 10
La Teu-teur vue de dos
Les armes d'un écolo (très) imparfait

Les "élites", - comprendre celles de la mafia qui nous gouverne -, ne cachent plus leur volonté de surveiller étroitement certains de leurs sujets. Il en existe en effet encore quelques uns qui persistent à se prendre pour des citoyens et à se comporter comme tels. Ce sont donc des sujets rebelles ! Là, vous qui me lisez, ne riez pas car vous êtes forcément dans le collimateur. Les bons sujets ne ne font pas de politique ; Ils ne font pas de syndicalisme ; Ils se foutent de ce qui se passe en Afrique comme de partout ailleurs ; Ils se fichent du sort des veaux ; Ils ne lisent pas ce qui paraît seulement sur Internet. Les bons sujets restent sagement devant une télé à regarder le foot ou vont au stade, là où un relâchement encadré est toléré. La série de textes qui nous révèle ce plan de surveillance est sortie le 1er juillet au Journal Officiel. Je vous recommande plus particulièrement le bel « EDVIGE », plus prosaïquement le décret n° 2008-632. Vous trouverez ça facilement sur les sites officiels.... Sinon retenez juste qu'il s'agit d'un truc qui organise le fichage des mauvais sujets en question.

Sachant qu'un homme averti en vaut deux vous voilà plus fort. C'est donc en toute clarté que les services autorisés de Monsieur Sarkozi disposeront non seulement de votre état civil mais aussi de toutes vos adresses. Ils connaîtront vos numéros traceurs, cet à dire celui du portable, l'immatriculation de l'automobile et tous les autres... Ils auront de vous quelques photographies dont pas obligatoirement celles qui vous valorisent ; Ils connaîtront vos éventuelles particularités physiques ainsi que vos relations non fortuites. Ces gens étant des professionnels votre conjoint ne sera pas dans la confidence et seulement fichés en tant que déviant politique, vous resterez libre de vos comportements... Ouf!

Devant ces menaces, en ce qui me concerne J'AI DÉCIDÉ DE TOUT AVOUER !

Je dispose en effet de moyens multiples de déplacement individuel. Cet ensemble, constitutif d'un honteux armement apte à permettre une déloyale liberté de mouvement, ne peux plus être dissimulé.

1ère arme : Un vélo. Ce remarquable aveu sera aussi bien vu de mes amis que des services compétents. Mes amis remarquent ainsi que je peux me déplacer individuellement sans polluer et les services apprécieront cette superfétatoire révélation relative à un véhicule sans plaque d'immatriculation. De type ½ course, donc véloce sans être lourd, équipé de sacoches et de deux porte-bagages, je peux même faire des courses avec mais le manque de sportivité du pédaleur limite sérieusement le rayon d'action de l'outil.

2nd arme : Un Vespa Piaggio 5232HK33. Que mes amis pardonnent l'usage de cet engin deux temps diffuseur d'aérosols mal brûlés : Il roule très peu et seulement en été lorsqu'il fait chaud et que les routes sont encombrées. Mais grâce à cet aveu les "services" ne seront plus surprit par la célérité de mes déplacements en ville... Quoique sans grand intérêt depuis que j'ai quitté Bordeaux §:o)!

Truc tout con ICI : Couper l'alternateur fait chuter la consommation de 4 l à 3,8 l au 100.3e arme : Une automobile Citröen AX 439KW33. Un véhicule raisonnable mais dont je dois aussi avouer un usage exagéré, c'est à dire pratiquement quotidien §:o/ ... Mais, après tout, pourquoi devrais-je tout seul me passer de mes mauvaises habitudes ? Je déteste les efforts vains ! Un peu utiles, l'existence de dispositifs non homologués sera plus appréciée de mes amis que des services officiels, lesquels se foutent pas mal des économies d'énergie.

4e arme : Un gros break Peugeot 504 8945DW33.
HORREUR, :( l'engin consomme deux fois plus de gazole que la pré-citée... Lorsqu'il roule toutefois, ce qui tend à devenir rare... À tel point que laisser la batterie en charge lente est un impératif de survie. Sa valeur vient des sièges couchettes. Quoiqu'à l'étape la combine consistant à poser au dessus un matelas pneumatique, des draps et des couvertures, soit pour ma personne celle du confort optimal... Mieux qu'en "Formule1", ces hôtels qui offrent la télévision pour pas très cher mais vous font coucher sur des planches! Maintenant les gendarmes sauront que dans la 504 bleue 8945DW33 il y a Meynard ; Inutile donc de réveiller les occupants avec les phares de la fourgonnette à 3 h du matin. (Ne riez pas ! Cela m'est effectivement arrivé sur une aire de repos du coté de Toulouse alors que je rentrais d'un conseil d'administration de la FLAC.)


5e arme : La "Teuf-teuf" à Marie-Dominique, une bagnolette Microcar GL300D 9420TA33 . Cet engin rustique qui fait du 50km/h sous léger vent arrière consomme finalement presque autant de gazole que l'AX. La carte grise n'est pas à mon nom mais c'est parfois l'homme qui conduit : Les "services" apprécieront ce renseignement. Amis, vous aimeriez aussi ce petit engin placide porté à énerver les drogués de la route au volant de trucs qui doivent être effectivement des armes puisque vendues à la télé comme terreurs des pitbulls même au repos dans un parking. Conduire ce machin est particulièrement jouissif rien qu'à cause de cette caractéristique.
La 504 en vadrouille




La vie continue et elle est belle...

Aucun commentaire :

Publier un commentaire