mardi 4 mars 2014

Un nouveau coeur pour le chameau (suite du chameau à trois bosses)



La preuve que la bête aux pruneaux sans pruneaux n'est pas abandonnée c'est qu'un nouveau moteur l'attend ! Celui-ci n'est pas neuf comme l'était presque celui que j'avais trouvé pour la grosse station-wagon car ce genre de coup de chance n'arrivent pas tous les jours ! Mais au moins n'ai-je pas eu à aller loin pour le trouver puisque par la magie du Bon Coin ou deBloc moteur-boite d'AXl'absurdité de notre époque (?) il y en avait deux à vendre à seulement 500 mètres à peine de la maison ! Quoique, d'un autre coté, sans le Bon Coin on fait comment ?


Le moteur est maintenant dans le garage et il y a au moins ça de (disons «pour » plutôt ) l'AX qui ne s'abîme pas. Il n'est certes pas neuf mais aussi bien en apparence que le précédent tel qu'il était lorsque j'ai acheté la « Caban » et celui-ci a tenu encore 13 ans ! J'avais été cherché cette voiture dans le Médoc en pleine campagne quelque part entre Saint Laurent et Lesparre à des gens qui, semble t-ils n'arrivaient pas à la vendre et n'avaient donc pas hésité à me faire une remise sur la cote alors qu'elle était vraiment impeccable quoique ayant déjà parcouru 150.000 km. Cette automobile a tourné ensuite comme une horloge des années durant. À part les soucis habituels (pneus par exemple) une paire de cardans, un roulement arrière et un problème de freins difficile à résoudre (ils se bloquaient ! Finalement le problème était dû aux raccords flexibles qui se bouchaient) ça roulait... Jusqu'en 2011 où apparurent les indices de la maladie des AX qui, comme chacun sait ont tendance à chauffer. De plus le dernier contrôle bi-annuel  nécessita une contre-visite laborieuse car elle polluait trop. Sa consommation d'huile n'était portant pas excessive !  D'un autre coté il ne fallait surtout pas oublier de préchauffer à chaque démarrage car sinon l'objet refusait tout service  ( bien qu'il ne faille jamais faire ça, un moteur neuf démarre sans préchauffage ; Le mien était donc assez usé malgré une consommation d'huile encore modérée ) ! De plus la consommation d'eau augmentait de plus en plus... Ce souci se faisant de plus en plus aiguë arriva le jour où il ne fût plus du tout possible de continuer : Bref le moteur était mort !
Maintenant que le nouveau moteur est là il faut le préparer...  Mais pourquoi faire direz-vous ?
Là, attendez un peu...

Aucun commentaire :

Publier un commentaire